handicap

Dernier ajout : 30 juillet 2013.

On utilise le mot "handicap" pour souligner un désavantage psychosocial que doit compenser une personne atteinte d’une déficience. La personne en situation de handicap est victime d’un développement global limité accompagné de troubles de la compréhension, de la communication, de l’attention, de l’expression et de troubles relationnels.

On distingue quatre types de handicap selon trois degrés d’intensité (léger, moyen et profond), en tenant compte des répercutions physiques et sociales :
- le handicap sensoriel : cécité, surdité, amblyopie, anosmie,...
- le handicap moteur : paralysies, amputations, infirmité motrice cérébrale,...
- le handicap mental : déficience mentale, trisomie,...
- le handicap résultant d’une maladie chronique.

La musique peut permettre de restaurer, de maintenir ou d’améliorer les différents aspects du développement de la personne en situation de handicap en consolidant l’estime de soi, en diversifiant les habiletés d’expression émotionnelle, de communication ou de socialisation, en augmentant la capacité d’attention et de mémorisation, en travaillant l’imaginaire et la créativité,...

Lorsqu’il s’agit d’un handicap de la voix ou le langage (mutisme, dyslexie, aphasie,...). Dans ce cas, la musique peut être un outil dans un but de rééducation en utilisant la voix et plus particulièrement le chant.