Accueil > MUSICOTHÉRAPIE > Les différentes approches

Les différentes approches

Trois approches sont possibles

- la musicothérapie active : elle consiste à introduire la pratique sonore dans la relation thérapeutique (objets, instruments, corps, voix). L’objectif principal de cette technique, qui se pratique en individuel ou en groupe, est de développer les capacités d’expression sensorielle et corporelle du patient. Elle utilise le jeu et l’improvisation. Il n’existe pas d’instrument musicothérapeutique, le musicothérapeute doit avoir à sa disposition un ensemble d’instruments variés, solides, aux qualités acoustiques et/ou musicales. Le musicothérapeute peut utiliser différentes techniques. La voix peut être utilisées au cours d’une séance de musicothérapie active.

- la musicothérapie réceptive : la musicothérapie réceptive consiste à introduire des écoutes sonores dans la relation thérapeutique. Elle se pratique en individuel ou en groupe. Elle a pour objectif de permettre au patient de communiquer une succession d’idées, de pensées ou de sensations qu’il a ressenti pendant l’écoute des extraits proposés. Il ne s’agit donc pas seulement de "passer de la musique" mais de faire un réel travail sur le vécu au cours de l’écoute. Il n’existe pas de morceaux de musique thérapeutique, la musicothérapie n’utilise pas une pharmacopée musicale : c’est au musicothérapeute d’avoir une culture musicale assez importante pour pouvoir imaginer la musique qui sera la plus adaptée au patient et à la situation présente. Il existe différentes techniques de musicothérapie réceptive comme l’association de deux œuvres ou l’écoute associée à un autre support (peinture, dessin, expression corporelle) ou encore la détente psychomusicale.

- la détente psychomusicale : principalement utilisée en séance individuelle, elle favorise la détente, la baisse de l’anxiété selon un protocole précis également ; ce que l’on appelle "bande en U".